Le Vieux Marles, à travers la carte postale ancienne ...

Mélanie POHIER et André BELVAL
Publication de 1982

En 1846, Marles compte 448 habitants et en 1926m 13699. C'est le destin des communes rurales de l'Artois qui connaissent l'essor industriel grâce à la découverte du charbon.

Avant 1851, la vie s'écoulait calme, paisible et traditionelle.

A partir de cette date, les traditions vont subir l'assaut des temps modernes, et la physionomie du village en supporter les modifications très rapidement.

Pour que la Compagnie des Mines de Marles puisse exploiter, dans les meilleures conditions la concession obtenue par le Décret Impérial du 19 décembre 1855, elle a un besoin primordial de terrains au détriment de l'agriculture.

De nombreux fermiers marlésiens vont céder leurs terres pour permettre la construction du siège d'exploitation, des maison ouvrières, du chemin de fer, et des nombreuses industries annexes.

Un nombre important d'ouvriers belges, pionniers de la technique minière, vient peupler notre commune. Puis les ouvriers agricoles de la région quittent le travail de la terre afin de gagner quelques sous de plus. Plus tard, l'immigration polonaise, d'abord en 1913, puis à partir de 1922, va fournir une main d'oeuvre énorme qu'il faut loger.

En 1926, notre Marles les Mines n'a plus aucun point commun avec le vieux Marles.

Après le succès remporté en Octobre 81, par les auteurs, au cours de la très riche exposition "Marles 1900", personne n'était mieux placé que Mélanie Pohier et André Belval, pour conter l'histoire de Marles et l'illustrer de documents originaux.

C'est avec plaisir que nous-mêmes amoureux du passé de notre région, avons accepté de rédiger ces quelques lignes.

Que les Marlésiens retrouvent dans cet ouvrage les images d'un passé récent mais trop souvent estompé.

Bertrand COCQ et Guy DUBOIS.
Cliquez une image pour activer le diaporama.
marles_page001 marles_page002 marles_page003 marles_page004 marles_page005 marles_page006
marles_page007 marles_page008 marles_page009 marles_page010 marles_page011 marles_page012
marles_page013 marles_page014 marles_page015 marles_page016 marles_page017 marles_page018
marles_page019 marles_page020 marles_page021 marles_page022 marles_page023 marles_page024
marles_page025 marles_page026 marles_page027 marles_page028 marles_page029 marles_page030
marles_page031 marles_page032 marles_page033 marles_page034 marles_page035 marles_page036
marles_page037 marles_page038 marles_page039 marles_page040 marles_page041 marles_page042
marles_page043 marles_page044 marles_page045 marles_page046 marles_page047 marles_page048
marles_page049 marles_page050 marles_page051 marles_page052 marles_page053 marles_page054
marles_page055 marles_page056 marles_page057 marles_page058 marles_page059 marles_page060
marles_page061 marles_page062 marles_page063 marles_page064 marles_page065 marles_page066
marles_page067 marles_page068 marles_page069 marles_page070 marles_page071 marles_page072
marles_page073 marles_page074 marles_page075 marles_page076 marles_page077 marles_page078
marles_page079 marles_page080 marles_page081 marles_page082 marles_page083 marles_page084
marles_page085 marles_page086 marles_page087 marles_page088 marles_page089 marles_page090
marles_page091